deux personnes âgées

Nantes : Comment assurer le maintien à domicile d’un proche ?

Passé un certain âge, de nombreuses personnes font face à une perte d’autonomie, ce qui empêche la réalisation de certaines tâches domestiques élémentaires, comme faire le ménage ou cuisiner. Pourtant, nombreuses sont les personnes âgées qui souhaitent rester chez elles et ne souhaitent pas se rendre dans une maison de retraite. Mais comment est-il possible d’assurer le maintien à domicile d’un proche à Nantes ? On fait le point.

Aménager le logement du sénior

La première étape pour assurer le maintien à domicile d’un sénior est de correctement aménager son logement. En effet, l’âge s’accompagne parfois d’une perte d’autonomie qui, même partielle, peut rendre les activités quotidiennes particulièrement difficiles.

Aménager le logement d’un sénior devient alors indispensable pour faciliter la vie de celui-ci, éviter les accidents et assurer son maintien à domicile. L’aménagement du logement passe par l’installation d’une barre d’appui dans la douche et les toilettes, ou l’installation d’un siège de douche mural. Il s’agira également d’enlever les obstacles et objets qui pourraient provoquer une chute.

résidence seniors

Faire appel à un service d’aide à domicile

Du fait même qu’une personne âgée en situation de handicap ou de perte d’autonomie rencontre le plus souvent des difficultés pour faire le ménage, il est bien généralement indispensable de faire appel à une aide à domicile pour assurer le maintien à domicile d’un proche.

Cette personne pourra accompagner le sénior pour faire le ménage, faire les courses, faire la cuisine ou repasser du linge. L’intervention d’une aide à domicile est généralement la clé pour un maintien à domicile d’un proche réussi. De nombreuses entreprises sont spécialisées dans le service d’aide à domicile, comme c’est le cas de Domidom par exemple.

Les différentes aides financières

Réaliser des travaux d’aménagement d’un logement et embaucher une aide à domicile permettent d’assurer le maintien à domicile d’un proche. Pourtant, ces services sont généralement très onéreux.

Il est alors indispensable de demander des aides sociales auprès de sa commune et de son département de résidence, et ce pour financer une partie de ces nouvelles charges. C’est notamment le cas de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) ou du CESU (chèque emploi service universel) qui permettront de financer l’intervention d’une aide à domicile.

Ainsi, le maintien à domicile d’un proche passe avant tout par l’aménagement de son logement pour que celui-ci soit plus facile à vivre. À cela s’ajoute l’intervention d’une aide ménagère. Pour faire face à ces coûts, diverses prestations sociales existent pour financer les services d’une aide ménagère.

Articles similaires